topblog Ivoire blogs

mercredi, 10 mars 2010

Cancer de la Prostate: Ce que vous devez savoir!

Exception faite du cancer de la peau, le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez les hommes américains. Les Noirs américains ont le taux de cancer de la prostate le plus élevé au monde. Les hommes ayant des antécédents de la maladie dans leur famille sont également plus à risque. De plus, le risque du cancer de la prostate augmente avec l'âge. Il apparaît le plus souvent après 50 ans.


La prostate saine est approximativement de la taille d'une noix. Elle est très petite à la naissance et prend du volume lors de la puberté. Cette glande va subir une seconde période de croissance après l'âge de 60 ans. Elle entoure l'urètre et est située sous la vessie, à proximité des voies urinaires et génitales. Cet organe peut être victime de diverses affections : l'infection de la prostate ou prostatite, l'adénome de la prostate ou hypertrophie bénigne et le cancer de la prostate. Le cancer de la prostate est un cancer fréquent touchant exclusivement l'homme.

L'hérédité semble être un facteur de risque. L'alimentation est également mise en cause. Les origines ethniques pourraient avoir des incidences puisque le cancer de la prostate est rare en Asie du Sud et en Extrême-Orient, plus commun en Europe et encore plus fréquent aux Etats-Unis, notamment au sein de la population noire américaine. Très souvent, le cancer de la prostate évolue sans le moindre symptôme. Lorsqu'il y a des symptômes, c'est que la maladie est le plus souvent à un stade avancé. A un stade localement évolué, le cancer de la prostate peut entraîner des troubles urinaires : difficultés à uriner, sang dans les urines et envies fréquentes d'uriner. A un stade très avancé, le patient peut avoir des douleurs au niveau de l'anus et du rectum, une rétention aiguë d'urine, une impuissance ou des coliques néphrétiques. Au stade des métastases, il peut engendrer des douleurs osseuses, une altération de l'état général, une grande fatigue et un dégoût des aliments avec une perte de poids. Souvent la maladie est dépistée lors d'une visite chez le généraliste qui réalise un toucher rectal. Bien que controversé, le dépistage par le dosage sanguin des PSA (Prostatic Specific Antigen) est souvent proposé.

Son degré d'élévation est proportionnel à l'extension du cancer, de sorte que le taux de PSA donne une idée de la diffusion du cancer. En cas de soupçon, par exemple si la prostate contient un ou plusieurs nodules durs dont les contours sont irréguliers, on peut confirmer le cancer de prostate en pratiquant une biopsie, c'est à dire en enlevant un morceau de la prostate et en l'examinant au microscope. En cas de résultat positif, il est nécessaire d'effectuer un bilan de l'extension du cancer avant de proposer un traitement.

                                                       

prostate.jpg

 

Ce bilan prévoit un scanner abdominal et pelvien (à la recherche d'une diffusion ganglionnaire) et une scintigraphie osseuse (en cas de suspicion de métastases osseuses ou lorsque le PSA est très élevé). Le cancer de la prostate se soigne par la chirurgie c'est à dire par l'ablation de la prostate (Prostatectomie radicale) et par radiothérapie externe qui consiste à envoyer des rayons depuis l'extérieur du corps. Ces deux traitements donnent de bons résultats en terme de guérison mais possèdent des complications comme l'impuissance et le risque d'incontinence, auxquelles s'ajoutent les complications liées aux rayons. La thérapie hormonale est utilisée en cas de cancer avancé ou avec métastases. Parfois la chimiothérapie est proposée ou une combinaison des différentes méthodes. L'âge, la santé générale de l'homme et le niveau d'évolution de la maladie permettent de déterminer le traitement le plus approprié. La Brachythérapie, qui consiste à implanter dans la prostate des grains radioactifs qui vont détruire les cellules cancéreuses, a fait la preuve de son efficacité aux Etats-Unis et est en cours d'évaluation en France.

 

14:57 Écrit par Domkouass dans Focus santé | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Pour une prévention contre le cancer de la prostate ou un traitement efficace sans aucune inter-ven-tion chirurgicale, Green World met à votre disposition des produits naturels sans effet secondaire. Vous pouvez nous contacter au 07-49-34-04 si vous êtes intéressé!

Écrit par : Kouassi Dominique | mercredi, 10 mars 2010

Les commentaires sont fermés.